RENDEZ-VOUS MEDIA

Invité de l’émission #Arrêt_Majeur hier sur #Vision_4, j’ai proposé trois actions importantes pour lutter contre la corruption dans notre pays .
Reduire en premier le nombre d’institutions en charge de la lutte contre ce fléau. L’ ANIF, la CONAC, la Chambre des Comptes,les cellules de lutte contre la corruption dans les ministères pourraient être ramenées à deux au total :la CONAC et une Cour des comptes tel que le recommande une résolution de la CEMAC à laquelle le Cameroun a souscrit. Il faut également leur doter de pleins pouvoirs qui leur permettent d’ester en justice ou de se saisir d’une affaire de corruption dont elles estiment en délicatesse avec la fortune publique et leur garantir enfin une réelle indépendance.
Améliorer les conditions de vie et de travail des agents publics de l’État. Il s’agit d’augmenter les salaires des agents publics de l’État en tenant compte du contexte économique des travailleurs. Ramener au moins leur niveau à celui de 1994 serait l’idéal. Récompenser également publiquement les agents de l’État qui se distinguent par leur intégrité et par le respect de la légalité dans leur service
Développer une éducation à la morale de l’intérêt général et à la fortune publique.
Partagez sur les réseaux sociaux.