BASE LOGISTIQUE FRANÇAISE A L’EXTRÊME NORD DU CAMEROUN

D’après le premier secrétaire du PURS (Peuple Uni pour la Rénovation Sociale) :« Le peuple camerounais est jaloux de sa souveraineté. Elle doit par conséquent combattre une nouvelle forme de banditisme politique ».Depuis le 5 décembre 2013, l’armée française a installé sa base logistique à l’aéroport de Ngaoundéré. De là, elle décolle pour effectuer des opérations militaires en République Centrafricaine. Se sont au total, près de 300 militaires Français qui sont affectés pour les opérations de maintien de la paix en RCA. De source bien introduite, ces militaires français se sont installés à l’aéroport de la ville de Ngaoundéré pour au moins six semaines, afin de mener leur mission en Centrafrique. La même source indique que cet aéroport sert de cadre de base logistique au contingent Français. Ce n’est pas seulement qu’à Ngaoundéré que sont présent les troupes françaises. A Touboro, dans le Mayo-Rey et à Meiganga dans le Mbéré, d’autres contingents y sont installés pour la même mission en République Centrafricaine. La présence des militaires Français dans l’Extrême-Nord du Cameroun suscite de nombreuses réactions. Une situation qui révolte le Premier Secrétaire qui pense que cette pratique n’est rien d’autre qu’une mesure d’intimidation et d’incitation à la violence.

Partagez sur les réseaux sociaux.