Cameroun 2018 : Serge Espoir Matomba milite pour l’alternance au pouvoir

Une alternance est désormais incontournable pour sortir  de 35 ans  de marasme au Cameroun, tel est le propos de Serge Espoir Matomba dans son adresse à la nation le 01 Janvier 2018. L’homme politique de 38 ans a fait une rétrospective des activités du PURS sur l’ensemble du territoire national. Un parcours jusqu’ici satisfaisant.

Serge Espoir Matomba entame son propos sur une note de satisfaction. Il se félicite de ce que le PURS (peuple uni pour la rénovation sociale) ait connu un merveilleux parcours depuis sa naissance en 2008 jusqu’ à ce jour. Un tel exploit, Serge Espoir Matomba l’attribut à la force des efforts communs. Une conjugaison de force qui a permis à ce parti politique de se frayer un chemin  sur le complexe échiquier politique camerounais.

Pendant 12 mois, le Peuple Uni pour la Rénovation Sociale a entrepris divers chantiers sur le plan social, culturel et de la formation à la citoyenneté. Nous nous sommes attelés à la sensibilisation des jeunes pour leur inscription sur les listes électorales et leur implication dans la gestion de la chose publique. Nous avons lancé la campagne 300 Maires et 100 députés, nous avons exigé un dialogue inclusif dans le cadre de la crise anglophone avec proposition d’une force tampon nationale, nous avons surtout précisé que le fondement de notre projet de société est l’éducation.

Le besoin du PURS d’impulser une nouvelle dynamique auprès de la jeunesse camerounaise a porté des fruits. Des jeunes dans les 10  régions du pays ont cru en cette formation politique et se sont engagés avec passion, à redonner la flamme militante à une société dans laquelle les valeurs étaient en déclin. Face à une telle implication, le leader des jeunes est reconnaissant et exprime de ce  fait, sa gratitude à l’endroit de la jeunesse. Serge Espoir Matomba rassure tout de même que la confiance que les jeunes ont placé en lui ne sera pas vaine ni trahie.

Le 1er janvier est pour le peuple uni pour la rénovation sociale, une date qui marque le début d’un combat légitime pour plus de justice sociale, pour un meilleur système éducatif, un système de santé accessible aux populations les plus démunis, La valorisation du patrimoine culturel et des artistes camerounais, la remise en question définitive du CFA et des accords de la françafrique qui ruine l’économie du Cameroun.

Cette année 2018 marque 10 années de présence du PURS sur la scène politique, 10 années d’échanges avec la diaspora, 10 années de propositions pour l’amélioration de l’échiquier politique. Merci à ceux qui accompagnent ou rejoignent le mouvement de la Rénovation Sociale. Ensemble nous allons faire de 2018 l’année de l’accession du PURS à la magistrature suprême.

Le premier secrétaire du peuple uni pour la rénovation sociale soutient qu’au-delà des 500 000 ordinateurs de 32 Giga, les camerounais ont besoin de Giga de matière grise, un térabyte de conscience citoyenne, qui leur permettra d’entrevoir et matérialiser le changement.

Après avoir adressé ses vœux les meilleurs aux camerounais pour l’année 2018, Serge Espoir Matomba  a précisé que la terre africaine mérite de meilleurs dirigeants. Le candidat à l’élection présidentielle de 2018 croit dur comme fer que l’alternance  au pouvoir est possible si les camerounais en ont la volonté. Il invite de ce fait les citoyens à s’inscrire massivement sur les listes électorales

Partagez sur les réseaux sociaux.