COMMUNIQUE

Le PURS condamne avec vigueur et fermeté les
images insoutenables de la décapitation de deux jeunes femmes et d’un pasteur dans le NOSO qui défilent sur les réseaux sociaux pour servir d’instrument de propagande à leurs auteurs.

Aucun combat ni lutte au nom d’aucun idéal ne peut justifier une telle barbarie primaire et rétrograde.

Une enquête pour en identifier les auteurs urge dans ce sens afin d’établir les responsabilités .
Les revendications liées aux questions de gouvernance ou de la forme de l’État n’ont pas besoin de se nourrir de pareils scénarios lugubres et inacceptables.

C’est donc avec une vive émotion et une pensée émue qu’il adresse ses sincères condoléances aux familles des victimes.

Partagez sur les réseaux sociaux.