CRISE DANS LE NORD-OUEST ET LE SUD-OUEST: IL EST URGENT D’AGIR !

     Agir par le dialogue,  agir par la médiation.

Nous le martelons depuis trois ans déjà: l’ouverture d’un dialogue inclusif est le préalable impératif à la résolution définitive de la crise, qui continue de décimer des vies dans les régions du Sud-ouest et du Nord-ouest .

Pour en arriver là, nous avons également proposé la création d’une force tampon nationale, médiatrice entre les différentes parties prenantes des conflits.

C’est donc avec beaucoup d’honneur que notre Premier Secrétaire a pris part , le mercredi 14 août au premier dialogue intercommunautaire organisé par le Réseau des Associations des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (RHEDAC) à Douala.

Avec des dignitaires traditionnels, des hommes d’église et des participants venus des différentes régions du Cameroun, ils ont échangé sur les origines et ramifications des tensions enregistrées dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest de notre pays. Ils ont également énoncé les orientations concrètes que pourraient prendre le dialogue inclusif national.

Le Premier Secrétaire du PURS qui représentait personnellement le parti a interpellé les hommes politiques et les acteurs de la société civile à faire montre de plus de sollicitude et d’engagement face à cette crise sanglante qui persiste, s’enlise et ôte des vies. Et, pour ceux de nos compatriotes bercés par l’illusion de la paix à Yaoundé et à Douala, il a rappelle que la terreur et la mort ont élu domicile dans les zones du Sud-ouest et du Nord-ouest du pays.

Il est plus qu’  urgent d’agir!

Partagez sur les réseaux sociaux.