Devoir de mémoire : Félix Roland Moumié

Le 3 Novembre 1960, Félix Roland Moumié,  Président de l’UPC meurt assassiné à 35 ans pour son idéologie nationaliste. Rigoriste et anticonformiste, il est une source d’inspiration pour le PURS et l’exemple à suivre par l’ensemble de la jeunesse Camerounaise.

Héros national  et international, ce médecin chirurgien est décrit comme un frondeur  qui n’a pas peur des affectations disciplinaires. Il inocule le virus nationaliste dans toutes les localités dans lesquelles il est assigné.

Le combat de Félix Roland Moumié se résume dans le crédo : « indépendance et réunification du Cameroun ». Pour lui, le « One Kamerun » ne devait pas demeurer une formule, mais la matérialisation d’un Cameroun unique.

Félix Moumié avait le profil de l’homme que le Peuple Uni pour la Rénovation Sociale souhaite pour la Cameroun ; un homme de justice, de vérité, un esprit critique. Pour Moumié, l’éducation était l’élément fondateur d’une nation.

Gardons de bons souvenirs de nos Héros !

Partagez sur les réseaux sociaux.