GUERRE ENTRE COMMUNAUTES A OBALA

Suite aux informations reçues sur les réseaux sociaux faisant état de la guerre entre communautés à Obala, je me suis promptement rendu sur le terrain le 26 Avril 2019, accompagné des camarades du PURS dans le but de m’enquérir de la situation.

J’ai pris le temps de discuter avec les populations pour comprendre l’origine de la rixe.

Une situation saugrenue née d’une bagarre de deux délinquants puis à l’affrontement entre deux groupes qui a abouti à un décès et des blessés de trop. Les populations ici se plaignent de l’insécurité grandissante et la montée de la circulation des drogues avec les effets néfastes que nous constatons tous.

Les jeunes de moins de 20 ans consomment du Tramadol ou Tramol qu’ils achètent facilement dans la rue.

Ce qui explique en partie la recrudescence de la violence.

Lors de cette descente sur le terrain, j’ai pris part à la réunion de crise organisé par les autorités de la ville.

J’ai profité de l’occasion pour inviter l’autorité administrative à prendre ses responsabilités, car lorsque les problèmes d’insécurité sont posés avec autant d’insistance, cela veut dire que les gouvernants ont démissionné.

Par la suite, j’ai demandé aux jeunes de prendre conscience de la place qui est la leur dans la relève de la gestion du pays.

J’ai également appelé les parents à veiller sur l’éducation des jeunes car il y va de leur responsabilité.

SERGE ESPOIR MATOMBA

Partagez sur les réseaux sociaux.