Journée internationale de la femme ensanglantée au NOSO

La crise dans les régions du NOSO vient une fois de plus de nous offrir un spectacle macabre et sanglant d’exactions contre nos forces de défense et de sécurité , y compris en pleine célébration de la journée internationale de la femme à Bamenda.
En même temps que le PURS condamne avec fermeté ces actes criminels et barbares , il en appelle le Gouvernement à prendre ses responsabilités autant que  les Ambazoniens à déposer les armes afin que de nouvelles morts nous soient évitées parce qu’aucune solution durable à une crise ne peut être la voie des armes.
Partagez sur les réseaux sociaux.