LE PURS ET LES HANDICAPES, UNE HISTOIRE D’AMOUR

Ce 04 septembre 2019 au centre social de Bonaberi à Douala, Serge Espoir Matomba le Premier Secrétaire du PURS  a pris part aux festivités marquant la célébration des journées d’amitié, de solidarité et de la fraternité des personnes handicapées.

Invité à prendre la parole sur la diversité ethnique et l’unité, Serge Espoir Matomba rappelé que la diversité est une richesse, une force.

Malgré la pluralité de nos aires culturelles, les Camerounais se  doivent de conserver la paix et l’unité comme des patrimoines chers et communs à tous.

L’harmonie légendaire qui a toujours régné entre nos 250 tribus doit continuer d’être ensemencée comme le levain d’un vivre ensemble inébranlable.

Face à la montée des discours haineux portés par les ennemis de la paix qui appellent au repli identitaire, il est de notre devoir de fermer nos oreilles aux chants de la division car le tribalisme est un aveux de faiblesse.

En tant qu’acteur social, Serge Espoir Matomba le Premier Secrétaire du PURS a également souligné l’importance de l’unité pour les couches vulnérables. Car parler ensemble d’une même voix est plus audible que lorsqu’on le fait de façon dissonante.

C’est pourquoi il a salué tous ceux et toutes celles qui surmontent ensemble leur handicap pour s’accomplir et réaliser leur rêve.

Avant d’indiquer qu en ce qui le concerne, il sera toujours le porte-voix des personnes victimes de handicap et pour finalement inviter  tous les camerounais à faire de même. Il rappelle que le PURS sera a  leurs côtés à chaque fois que le besoin se fera ressentir. Tel est son état d’esprit

 

Partagez sur les réseaux sociaux.