LE PURS SONNE l’ALERTE SUR LA SITUATION SECURITAIRE DANS L’ADAMAOUA

La concertation de Serge Espoir Matomba avec les militants du PURS a dévoilé le degré inquiétant d’insécurité de la région de l’Adamaoua.

 

Echange de Serge Espoir Matomba avec les militants et sympathisants

Des jeunes militants et sympathisants du Peuple Uni pour la Rénovation Sociale ont passé en revue les maux qui minent leur région tout en rappellent le rôle incontournable qu’ils ont à jouer dans le cadre de la rénovation sociale.

Ngaoundéré est une ville criminogène dans laquelle les agressions à l’arme blanche sont le lot quotidien des populations. Il ne se passe pas un jour sans qu’on ne parle d’agression, les victimes perdent très souvent  la vie. Il nous revient de prendre conscience de la situation et d’impulser le changement ;

Témoigne Adjidja Youssouf

Ngaoundéré est donc une ville en état d’exception, où il est difficile de circuler après 18 heures. L’éclairage public est rare, l’obscurité favorisant la montée de l’insécurité. Hormis la grande criminalité, les coupures d’eau et d’électricité s’étendent sur des semaines, voire des mois.

Les plus chanceux se ravitaillent dans les forages, les points d’adduction d’eau sont rares. La distribution de l’eau est pourtant du ressort de l’Etat. On dirait que notre région une oubliée de la république.

Déplore Ulrich

Ces échanges ont permis d’évaluer les problèmes auxquels font face les populations de l’Adamaoua et toucher du doigt les activités du PURS dans la région. Serge Espoir Matomba Premier Secrétaire du PURS et candidat à l’élection présidentielle a rappelé l’importance pour les jeunes d’intégrer la sphère de décision.

La campagne 300 maires et 100 députés que nous avons lancée est une invite à la jeunesse pour qu’elle prenne son destin en main. Pour être maire ou député, pas besoin d’avoir des cheveux blancs. La jeunesse c’est le dynamisme, la jeunesse c’est la détermination.

Serge Espoir Matomba

Les membres du PURS

Pour Serge Espoir Matomba, lorsque les jeunes occuperont les sièges à l’assemblée nationale, lorsqu’ils dirigeront les mairies, le visage du Cameroun changera.

Partagez sur les réseaux sociaux.