PROFESSION DE FOI DU PURS DANS LE MBAM ET INOUBOU

 

Electrices, Electeurs du MBAM et INOUBOU,
Voici une vingtaine d’année que le Mbam et Inoubou est mal représenté à l’Assemblée Nationale. Ce qui a fait perdre à ce prestigieux et stratégique Département l’amour sincère de ses filles et de ses fils ainsi que le respect des autres voire même de l’Etat.
Le Mbam et Inoubou est pourtant un grenier agricole, un quartier latin et une bénédiction du relief du Cameroun. Ces atouts devraient lui garantir une place de choix dans les politiques et stratégies nationales de développement de notre pays. Mais par l’inertie voire l’incompétence de celles et ceux qui le représentent jusqu’ici, le Mbam et Inoubou sombre dans l’oubli entrainant de ce fait votre souffrance et la perte de nos valeurs qui nous sommes pourtant si chère.
La Liste des élus ordinaires que nous représentons propose qu’ensemble, étant entendu que « Notre priorité c’est vous », nous redonnions au Mbam et Inoubou tout au moins ses lettres de noblesse, pour un département fier et qui pèse dans le développement du Cameroun.
Conscient de nos responsabilités et de l’ampleur des défis à relever, nous sollicitons vos suffrages sur la base de dix principaux engagements qui guideront notre action commune au cours des cinq prochaines années.

1.NOUS SOLLICITONS VOS SUFFRAGES POUR CONTRIBUER A LEGIFERER DES LOIS LEGITIMES
La qualité des lois votées à l’Assemble Nationale en termes de légitimité sera l’un de nos principaux défis
A cet effet :
• Nous nous engageons à voter des lois qui traduisent le quotidien des Camerounaises et des Camerounais et auxquelles ils et elles se reconnaissent ;
• Nous nous engageons à voter des lois qui protègent les intérêts des populations du Mbam et Inoubou ;
• Nous nous engageons à consulter les populations en cas de soumission d’un projet de loi manquant a priori de légitimité à travers l’expression de la mobilisation populaire ;

2.NOUS SOLLICITONS VOS SUFFRAGES POUR ASSURER LE CONTROLE PARLEMENTAIRE AUTANT SUR LES LOIS DE FINANCES QUE SUR LES ACTIONS DU GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE
Le contrôle de la qualité de la gestion publique et des actions du Gouvernement sera un des objectifs majeurs de notre mandature.
A cet effet :
• Nous nous engageons à mobiliser des experts à chaque fois pour aider à analyser et à mieux comprendre la loi de finance Initiale, la loi de finance Corrective et la loi de Règlement ;
• Nous nous engageons à demander à chaque fois que cela sera nécessaire des commissions d’enquête parlementaire pour le contrôle sur pièces et sur place d’une dépense publique donnée
• Nous nous engageons à demander des commissions parlementaires pour connaître des questions dont la population nécessite des éclaircissements et de la compréhension ;
• Nous nous engageons à procéder à des contrôle inopinés de la réalisation des infrastructures et autres projets publics dans le Mbam et Inoubou avec dénonciation vigoureuse des dérives observées le cas échéant ;
• Nous nous engageons à poser régulièrement des questions orales aux Membres du Gouvernement lors des sessions de l’Assemblée Nationale afin d’élucider certaines questions concernant leurs domaines de compétences.
3.NOUS SOLLICITONS VOS SUFFRAGES POUR DEVELOPPER DES MICROS FONDS DE GARANTIE DE SOUVERAINETE AUPRES DES MICROS FINANCES LOCALES EN VUE DU FINANCEMENT DES PROJETS JEUNE A PARTIR DE L’ARGENT DES MICROS PROJETS ACCORDE AUX DEPUTES CHAQUE ANNEE.
Le financement des micros projets jeunes constitueront un pan de notre activité de député durant les cinq prochaines années.
A cet effet :
• Nous nous engageons à placer chaque année au moins la somme de 4 000 000FCFA de fond de garantie de souveraineté auprès des micro finances installées dans le Mbam et Inoubou pour financer les projet jeunes dans les domaines prioritaires tels que l’agriculture, la technologie et l’innovation ;
• Nous nous engageons à promouvoir l’innovation et les savoirs notamment technologiques des jeunes du Mbam et Inoubou ;
• Nous nous engageons à développer des mutualisations entre la diaspora mbamoise et les jeunes du Mbam et Inoubou en vue de mobiliser les ressources financières et techniques pour la promotion de l’innovation et des projets jeunes dans les domaines prioritaires.
4.NOUS SOLLICITONS VOS SUFFRAGE POUR VOUS RENDRE COMPTE DE L’ACTIVITE PARLEMENTAIRE
Les populations du Mbam et Inoubou méritent d’être informer en temps réel de ce qui se passe au parlement et de l’activité de leurs élus. Pendant notre mandature nous en feront une priorité.
A cet effet :
• Nous nous engageons à organiser des comptes rendu parlementaires qui se tiendront après chaque session de l’Assemblée Nationale dans une localité donnée du Mbam et Inoubou ;
• Nous nous engageons à faire assister trois résidents du Mbam et Inoubou à chaque session parlementaire. Ceci dans le souci de faire vivre aux populations la réalité des sessions parlementaires qu’ils partageront avec les autres ;
• Nous nous engageons à tenir chaque année une conférence de presse pour partager avec les populations du Mbam et Inoubou ainsi que l’opinion nationale les activités parlementaires de l’année écoulée.
5.NOUS SOLLICITONS VOS SUFFRAGES POUR FAIRE FONCTIONNER LES CABINETS PARLEMENTAIRES
Pour être pertinente et efficiente, l’action du député mérite d’être soutenue par une intelligence diverse désignée par cabinet parlementaire dont nous ferons une source de nos choix.
A cet effet :
• Nous nous engageons à mobiliser des experts en fonction des questions préoccupantes de la Nation et de l’Agenda de l’Assemblée Nationale
• Nous nous engageons à collaborer avec la société civile en vue de maîtriser les problématiques nationales afin de mieux adresser et contribuer aux plaidoyers ;
• Nous nous engageons à contribuer au financement des études pour la compréhension de certaines questions du Mbam et Inoubou et de la Nation.
6.NOUS SOLLICITONS VOS SUFFRAGES POUR MENER DES PLAIDOYERS EN DIRECTION DU GOUVERNEMENT POUR LA REALISATION DES POLITIQUES PUBLIQUES VISANT L’AMELIORATION SIGNIFICATIVE DU QUOTIDIEN DES POPULATIONS
Pendant notre mandature nous nous investirons dans des plaidoyers en direction du Gouvernement afin d’accélérer ou d’initier des politiques publiques visant rendre plus agréable le quotidien des Camerounais et des Camerounaises
A cet effet :
• Nous nous engageons à mener des plaidoyers en direction du Gouvernement pour la diligence des projets d’investissement, des infrastructures et les projets d’assainissement dans le Mbam et Inoubou ;
• Nous nous engageons à mobiliser les ressources humaines et l’élite mbamoise en vue de l’octroi et de la mise en œuvre des projets de développement dans le Département ;
7.NOUS SOLLICITONS VOS SUFFRAGES POUR PROPOSER DES LOIS NOTAMMENT DANS LES CINQ PILIERS DU PROJET DE SOCIETE DU PURS A SAVOIR : UNE EDUCATION D’EXCELLENCE ; UN CADRE DE SANTE PREVENTIF ET CURATIF ; UNE SECURITE PROTECTIVE ; UNE ECONOMIE SOUVERAINE ET UN CADRE D’EMPLOI POUR TOUS ; ET COMBATTRE LES INEGALITES
La proposition de Loi est l’une des fonctions du député au Cameroun. Bien qu’elle n’est pas beaucoup connue de retentissement dans notre contexte, nous feront d’elle une activité intense tout au long du mandat.
A cet effet et sans exhaustivité:
• Nous nous engageons à proposer une loi sur financement de l’éducation au Cameroun ;
• Nous nous engageons à proposer une Réforme pour une loi unique d’orientation de l’éducation tout en provoquant une refondation de la politique d’éducation ;
• Nous nous engageons à proposer une loi sur le Fond de garantie de souveraineté de l’Etat auprès des banques pour le développement de 1000 entreprises et la création de 5 000 000 d’emplois en cinq ans ;
• Nous nous engageons à proposer une loi sur la lutte contre la corruption avec un accent sur la force des institutions de lutte, l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents publics et sur la prévention en termes d’éducation des populations notamment dans les milieux d’instruction ;
• Nous nous engageons à proposer une loi sur le Partenariat Public Privé pour les projets d’investissement public de grande envergure ;
• Nous nous engageons à proposer une loi sur le cadre de santé préventive et curative en étant attentif à la prévention des problèmes de santé, une réforme des structures de soins et la protection de la vie ;
• Nous nous engageons à proposer une loi sur le combat des inégalités en termes de sexe, de classe et favoriser le vivre ensemble.
8.NOUS SOLLICITONS VOS SUFFRAGES POUR DEVELOPPER UNE ETROITE COLLABORATION AVEC LES 09 COMMUNES DU MBAM ET INOUBOU EN VUE D’UNE MEILLEURE MISE EN ŒUVRE DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES DECENTRALISEES
Le nouveau Code Général des Collectivités Territoriales Décentralisées est une opportunité pour les populations de mieux accéder à la gestion des affaires publiques. En tant que député, nous devons nous investir pour contribuer à traduire dans la réalité l’implémentation de cette loi à travers nos actions porteuses et collaboratives. Ce sera l’une de nos priorités pendant les prochaines années de vos vies politiques.
A cet effet :
• Nous nous engageons à contribuer au renforcement des capacités des acteurs des communes du Mbam et Inoubou dès leur prise de fonctions ;
• Nous nous engageons à collaborer avec les communes en vue de mobiliser des ressources financières et techniques nécessaires à la réalisation des Plans Communaux de Développement ;
• Nous nous engageons à mobiliser la Diaspora du Mbam et Inoubou en vue de l’impliquer dans les propositions et surtout la mise en œuvre des projets de développement dans le Département ;
• Nous nous engageons à mobiliser les ONG nationales et Internationales ainsi que les Partenaires Techniques et Financiers en vue de les impliquer au développement des projets vitaux dans le Mbam et Inoubou ;
• Nous nous engageons à contribuer au développement de la coopération décentralisée des 09 communes du Mbame et Inoubou ;
• Nous nous engageons à promouvoir, en collaboration avec les communes, la culture mbamoise à travers l’organisation des foires et autres rencontres de valorisation des savoirs mbamois
9.NOUS SOLLICITONS VOS SUFFRAGES POUR CONTRIBUER A RESOLUTION DE LA CRISE DANS LES REGIONS DU NORD-OUEST ET DU SUD-OUEST.
La crise dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest intéressait tous les Camerounais notamment dans la recherche et la proposition des idées visant à y apporter une solution. Nous ferons de ce problème national une activité non négligeable pendant notre mandat.
A cet effet :
• Nous nous engeons à mener des plaidoyers en direction des acteurs du conflit en vue d’un cessez-le-feu ;
• Nous nous engageons à mener des médiations entres acteurs clés à travers les actions de terrain y compris dans la zone du conflit ;
• Nous nous engageons à dénoncer les dérives d’où qu’elles viennent ;
• Nous nous engageons à mener un plaidoyer en direction du Gouvernement pour l’amener à implémenter les recommandations du Grand Dialogue National notamment la mise en œuvre effective du Nouveau Code Général des Collectivités Territoriales Décentralisées ;
• Nous nous engageons à contribuer aux actions visant le retour des réfugiés et des déplacés internes. Tout comme nous contribuerons aux actions visant la reconstruction de ces deux régions dévastées par les conséquences de la crise.
10.NOUS SOLLICITONS VOS SUFFRAGES POUR MENER UN PLAIDOYER INTENSE POUR LA REFORME PROFONDE DE LA LOI ELECTORALE AU CAMEROUN
L’avènement d’une loi électorale consensuelle et acceptée de tous est le vœu de la grande majorité des acteurs politiques, de la société civile et des citoyens camerounais. La fonction de député donne davantage de légitimité aux actions de plaidoyer que nous comptons entreprendre une fois élus.
A cet effet :
• Nous nous engageons à développer des rencontres avec les acteurs de la chaîne d’élaboration du projet de loi sur le code électoral en vue de porter les propositions pour une réforme consensuelle de la loi électorale ;
• Nous nous engageons à contribuer au développement d’une plateforme de synergie d’acteurs politiques, de la société civile et des citoyens pour une proposition d’une loi électorale acceptée par tous ;
• Nous nous engageons à promouvoir l’éducation politique citoyenne en vue d’amener les camerounais à voter et à protéger leurs votes ;
• Nous nous engageons à promouvoir les actions visant les campagnes d’inscription sur les listes électorales.
ELECTRICES, ELECTEURS DU MBAM ET INOUBOU
Telle est notre profession de foi
Tels sont nos principaux engagements pour les cinq prochaines années de mandat à l’Assemblée Nationale
Le 09 février 2020, nous comptons sur votre vote massif pour nous donner la légitimité de faire du Mbam et Inoubou un exemple de représentativité et de contribution au développement, que nous construirons ensemble, courageusement, méthodiquement, avec, nous le croyons, d’indéniables rénovations.
Voter la liste des députés ordinaire du PURS, c’est voter pour le rayonnement du Mbam et Inoubou
Voter la liste des députés ordinaires du PURS, c’est vous rendre prioritaires dans la construction de notre Département
Voter la liste des députés ordinaires du PURS, c’est voter pour l’avènement d’une Région du Mbam et Inoubou ;
Voter la liste des députés ordinaires du PURS, c’est voté pour la Rénovation du Mbam et Inoubou
Voter pour la liste des députés ordinaires du PURS, c’est amener l’Etat à plus de respect et de considération des populations du Mbam et Inoubou
LA LISTE DES DEPUTES ORDINAIRES DU PURS, VOUS ETES NOTRE PRIORITE !!!

Partagez sur les réseaux sociaux.